Immo-Solidaire

Updated: Jan 30, 2019

Immo-Solidaire, une «association qui tente de pallier le

problème du logement et des sans-emploi». Voilà une

façon sans équivoque d'empoigner ensemble deux des

grands problèmes de l'heure!



En tout cas, on ne peut pas dire que la dizaine de bénévoles qui, après avoir fondé Immo-Solidaire, l’inscrivent au registre du commerce du Bas-Valais en juillet 2012, choisissent la voie de la facilité. Mais ils apportent chacun leurs compétences et leur vécu: architectes, agent immobilier, ingénieur, assistants sociaux, maître socio-professionnel, psychologue et

comptable…Un réseau très complet, regroupé autour de la présidente de l’association, Eliane Rosset.


«Pour passer à l’action, ces bénévoles partagent en outre un constat et un plan.»

Le constat

Bien des personnes ou des familles auprès de nos centres médico-sociaux n’ont plus accès au marché du logement à cause de leur situation financière précaire, un revenu modeste, un contrat temporaire, le chômage, l’aide sociale ou encore l’endettement…



Le plan

Immo-Solidaire se portera garante pour des familles à revenu modeste. En fait, elle garantira au propriétaire le paiement des loyers et des éventuelles déprédations. Et cela, en contrepartie d’un loyer modéré.


Et tant qu’à être concret et les pieds sur terre: «Pour certains cas, un service de femme de ménage sera compris dans le loyer. Cette précaution permettra d’anticiper le moindre problème dans la bonne tenue du logement ou d’éventuels dégâts. L’accès au logement s’en trouvera facilité d’une part, et d’autre part ce système permettra de fournir des heures de ménage à des personnes venant des services sociaux.»

CQFD.


Aussitôt pensé, aussitôt fait. Le premier contrat de location est signé en février 2013. Et à la fin de cette année-là, Immo-Solidaire gère déjà 14 appartements (presque le double, déjà, mi-2014) et deux contrats de gérance. Avec une liste d’attente de locataires toujours

en quête d’une solution. Au total, en une année, sept familles mono-parentales, trois familles, trois personnes seules et un couple ont pu être relogés.


Le succès a ses exigences. Immo-Solidaire a dû se professionnaliser pour une partie de son

fonctionnement (une assistante sociale à 40% et une secrétaire en insertion à 50% qui était jusque-là au bénéfice d’une aide sociale) au bout de sa première année d’activité. Ce virage a été pris grâce au soutien du Service cantonal valaisan de l’Action sociale sous la forme d’un subventionnement dégressif pendant trois ans.


Pour le reste, Immo-Solidaire a bénéficié d’une aide au lancement de la part du Canton; les régions de Martigny et Entremont ont été les premières à soutenir l’association grâce à une contribution correspondant à deux francs par habitant; sans compter sur les cotisations des membres (objectif 1000!) fixées à cinquante francs par année.



Les projets?

Ils foisonnent: créer ou participer à des projets de construction, développer les actions

d’insertion professionnelle, ouvrir un petit commerce et un restaurant-cantine tenus par des personnes en insertion.


L’association Immo-Solidaire est récompensée par Passerelles pour son engagement dans la réinsertion professionnelle. Elle reçoit le prix d’un montant de trois mille francs.


20 views
Contact

Association Passerelles

c/o AFI-Partner SA

Rue de la Dent-Blanche 20

Case postale 89 - 1951 Sion

info@passerelles.ch​​

www.passerelles.ch

© 2018 by shirlene terrapon